Archives mensuelles : avril 2010

Recherche putter désespéremment

C’est pas de ma faute. Voilà, c’est dit. Si je putte parfois comme une chèvre, c’est pas de ma faute. Quand je suis la reine du putting, là d’accord, c’est mon talent qui opère, ça va de soi. Mais les jours sans sont à mettre sur le compte de mon putter. De mon putter trop grand. C’est mon pro qui me l’a dit.

Pourtant quand je l’ai acheté, il semblait tout à fait normal. Peut être qu’il a grandi ?

A l’époque dans la boutique, ils étaient tous comme lui, des 35 pouces. Alors je me suis accommodée. J’ai raccourci un peu le grip et arrondi les bras. Cà c’est mal, mais je ne le savais pas. Depuis cette révélation, je regarde autour de moi et je suis sidérée du nombre de joueuses qui diminuent leur grip. Pourtant rien d’étonnant, des 32 pouces, il n’y en a pas. En tous cas, pas en vente libre. Peut-être existe-t-il un marché parallèle ?

Sur Internet, je trouve quelques 34″ et de rares 33″. De toutes façons, ce coup-ci je tiens à bien choisir l’engin qui fera de moi la nouvelle diva du green. Je me suis donc rendue dans mon Pro-shop pour demander d’en commander dix d’un coup, juste pour les tester. Je doute que le vendeur me sourie à nouveau un jour… Je n’ai plus qu’à essayer un putter trop grand et me l’imaginer plus petit. Super !

Publicités

5 Commentaires

Classé dans Matériel

C’était mon pull préféré…

Ce matin, en fouinant dans ma boîte « golf été » (ça fait organisée, hein ! ? …). Ce matin, disais-je, j’ai renversé une pile de fringues en cherchant mon polo blanc sans manches… Et je l’ai retrouvé. Lui. Mon pull (et le polo aussi, mais, bon). LE pull. Celui qui… je peux pas le dire ! Celui que j’ai mis accidentellement dans le sèche-linge, il y a deux ans. Celui qui a feutré un peu et rétréci beaucoup. Mais que j’ai gardé… (J’ai dit que c’était mon préféré, faut suivre !)  Alors tout à l’heure en le revoyant, j’ai eu un petit pincement au coeur. Et je l’ai passé. Juste pour voir. Et là, miracle ! Il me va !!!!!

Comme un gant. Vraiment comme un gant. Comme un gant en cuir, vous voyez ? Oui, d’accord il est ajusté (=serré), vintage (=feutré, surtout), taille haute (=un chouille court) mais dans mon souvenir, il était décédé, mon pull. Et là, il est tout ressuscité. C’est un miraculé textile ! Je m’en vais de ce pas alerter les médias.

Poster un commentaire

Classé dans Mode

Elles swinguent en mai

L’opération séduction de la FFG, à destination des femmes, reprend dans quelques jours.

Avec Elles swinguent, celles qui n’ont jamais tenu un club dans leur main peuvent partager un vrai parcours (oui, un vrai, et elles peuvent même l’abîmer un peu, c’est prévu ! ) avec une golfeuse « marraine » . Et ça , c’est beaucoup plus sympa qu’une initiation autour du practice…  

Plus de 150 golfs de France participent à l’opération et organisent même des mini-compétitions. Alors s’il vous reste encore une amie que vous n’avez pas déjà essayé de convertir au golf, n’hésitez pas. Plus on est de folles…

Poster un commentaire

Classé dans Le jeu

Marqueurs, à bas la discrétion !

Avant, j’utilisais le marqueur de mon gant. Jusqu’à sa perte. C’est à dire pas longtemps. Juste de quoi m’arracher un ongle ou deux. Mais çà, c’était avant. Avant de découvrir le marqueur de mes rêves, de ma vie, de ma saison quoi ! 

Un petit bijou aimanté à accrocher à la casquette. Facile à repérer sur le green : il brille ! Après tout, c’est bien ce qu’on lui demande non, de marquer l’emplacement de la balle ? Eh bien lui le fait avec brio (et brillance). En concurrence avec le jeton de caddie de supermarché et la vieille pièce d’un franc, il en jette !

Allez, je partage, il s’appelle Lacasa mon marqueur et il existe de toutes les couleurs. Les golfeuses sont trop sympa, non ?

1 commentaire

Classé dans Mode

Golfeurs, Golfeuses : l’Harmonie !

 

Faire se mesurer golfeuses et golfeurs professionnels français sur une même compétition, une belle idée qui fait son chemin. Un groupe d’investisseurs privés lance en tous cas l’invitation (ou la blague ?, c’est selon) en créant le trophée Harmonie.

Le principe : deux équipes de 14 s’affrontent en match-play (quatre balles, foursomes et simples), les femmes d’un côté les hommes de l’autre.

Pour veiller à l’équité, les départs seront prévus pour permettre l’utilisation, au second coup, d’un club identique pour les femmes et les hommes. On est loin des compét’ du dimanche où les dames bénéficient d’une largesse peu commune (10, 15 mètres d’avance sur les départs hommes, devant leurs yeux envieux, whaou ! …) et se retrouvent souvent dans les mêmes classements généraux, bon, passons…

Le trophée Harmonie permettrait d’admirer les meilleures et les meilleurs joueurs français sur un même terrain. Un genre de grande fête du golf qui ne pourrait que profiter au sport.  Les Golfeuses sont 100 % pour, et vous ?

En savoir plus :  le site du Trophée Harmonie

1 commentaire

Classé dans Le jeu

Dropper sous un arbre ou dans un talus ?

Si les règles du golf peuvent arranger grandement le joueur, ce n’est pas le cas à chaque fois. Le point le plus proche de dégagement autorisé peut se situer au pied d’un arbre ou encore sur un talus. Pas de chance !

Les explications dans la page des règles du golf, c’est le PPPD 3 …

Poster un commentaire

Classé dans Règlement

Open de Dinard, les vidéos

DINARD, champagne pour Schaeffer

L’interview de Jade Schaeffer

L »interview de Lucie André

Quelques drives du Dinard Ladies Open

Le golf féminin, un exemple selon Yann Kervella, pro au golf de Dinard

1 commentaire

Classé dans Golf professionnel, Le jeu