Le swing made in Asia

27 joueuses asiatiques participaient au dernier Evian Masters, remporté par la sud-coréenne Ji-Yai Shin : une véritable déferlante de golfeuses supra-motivées, combatives et acharnées de travail.
Sur le circuit, les joueuses coréennes se consacrent exclusivement au golf, laissant les activités « sociales » de côté. Au practice dès le matin, elles s’accordent éventuellement une petite sieste après leur 18 trous, afin de pouvoir retourner s’entraîner plus longtemps par la suite.
Regarder travailler ces professionnelles du golf au practice est hypnotisant. Durant l’Evian Masters, je les ai attentivement observées pour tenter de percer le secret de la réussite.

Bon, en premier, évidemment, on trouve l’entraînement. Mais rares sont ceux, parmi nous, qui acceptent de passer des heures devant un seau de balle, dans le cadre de ce qui est sensé rester un loisir. 
Deuxième secret : la simplification du swing. Et là je me dis que j’ai déjà entendu ça quelque part. Ah oui ! Avec mon pro… Inutile d’emmener le club pour un backswing à la John Daly, moins le club part en arrière, plus le contrôle de la balle est grand. C’est ce que m’avait dit mon pro. Je l’avais cru (si, si, un peu…), mais en le voyant, tout s’éclaire.

Les golfeuses asiatiques ont pour la plupart un swing simplissime, surtout les plus menues. Elles n’essaient pas de compenser leur petite taille pour tenter d’augmenter leur distance au drive. Elles se contentent de ce qu’elles ont et se focalisent sur la précision de leurs seconds coups et travaillent leurs approches au mât. Leur club ne part pas très loin en arrière, tout se joue sur les derniers centimètres avant la balle. Quand la japonaise Ai Miyazato frappe à l’entraînement, à une main et sur un seul pied, croyez moi sur parole, mais sa balle fait quand même du chemin.

Je retiens et je tente d’appliquer : moins de backswing = plus de contrôle. Allez, hop, au practice. Problème : j’aimerais bien aussi imiter le swing plus athlétique de Lexi Thompson…

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Evian Masters 2010, Technique

2 réponses à “Le swing made in Asia

  1. cathy debb

    aucun commentaire depuis le 24 juillet ? !!!
    allez, j’y vais :
    figure-toi qu’en plus de me donner envie de m’entrainer comme une pro du golf (!), ton blog m’a donné l’occasion de cliquer sur des tas de rubriques et de découvrir les Tweets d’Anika Sorenstam, Michelle Wie, et autres championnes, et je sens que je vais progresser en informatique aussi.
    sympa, non ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s